Pékin vu par … (3) : Manon, stagiaire à Caijing daxue en juillet 2016

Manon Lac, qui sera à la rentrée 2017, étudiante en master NPI Négociation de projets internationaux (majeure chinois) a effectué par anticipation le stage de LEA3 à l’Université Zhongyang caijing daxue  中央财经大学 de Pékin en juillet 2016.  Elle vous propose ce mini-reportage sur la mode vue par les jeunes de Pékin.              Laissons-lui la parole :

Ce mini-reportage concerne la mode en Chine – qui était aussi le sujet de l’enquête réalisée pour mon rapport de stage. Une première série de photos a été faite le même jour dans le centre commercial du quartier de Sanlitun 三里屯 dans l’est de Pékin. Les styles vestimentaires des différentes personnes photographiées dénotent une forte influence étrangère.

Les tatouages, bien que n’étant pas des vêtements sont l’une des composantes de la mode. Il est beaucoup plus fréquent qu’auparavant de croiser des personnes tatouées.

Cette image, qui me parait importante, montre une certaine évolution des esprits : les styles androgynes sont de plus en plus communs et acceptés.

Cette jeune femme, tout comme le couple de la photo précédente, m’a fait part de l’influence qu’a la mode coréenne sur son style vestimentaire. C’est le cas pour beaucoup de jeunes Chinois, à Pékin en particulier.

J’ai rencontré ce jeune homme un autre jour et dans un autre lieu. Mais, pour lui aussi, la mode vestimentaire venue de Corée du Sud est la principale source d’inspiration pour la jeune génération de Chinois.

Ce contenu a été publié dans étudier à l'Université, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.